[#COGITONS] C’est quoi un algorithme ?

1

> Cet­te rubri­que s’appelle Cogi­to, l’endroit idéal pour cogi­ter, non?  Et si je vous pro­po­sais de cogi­ter ensem­ble sur une ques­tion cool? Par­tant ? Allez, #cogi­tons : je vous défie de lais­ser votre avis sur les ques­tions du jour en com­men­taire !

Le contex­te : Fin novem­bre, Inria Lil­le – Nord Euro­pe, l’Institut dédié aux scien­ces du numé­ri­que orga­ni­sait une ren­con­tre sur l’Interaction Homme-Machine à Plai­ne Ima­ges. Je pen­sais avant de décou­vrir cet­te thé­ma­ti­que, qu’il s’agissait du moment où l’on appuie sur le bou­ton d’une machi­ne voi­re que l’on inter­agit avec un robot huma­noï­de. Fan­ny Che­va­lier, aka @zirtech, cher­cheu­se dans l’équipe Mjol­nir (com­me le mar­teau de Thor, oui, oui), m’a expli­qué que c’était bien plus que ça.

C’est quoi l’Interaction Homme-Machine ? 

L’interaction Homme-Machine fait réfé­ren­ce au dia­lo­gue entre l’humain et le sys­tè­me infor­ma­ti­sé qu’il uti­li­se. Par exem­ple, lors­que vous tapez votre mot de pas­se sur votre cla­vier, cli­quez avec la sou­ris sur des icô­nes, dépla­cez des docu­ments dans la cor­beille, ou enco­re glis­sez vos doigts sur votre smart­pho­ne, vous com­mu­ni­quez avec la machi­ne qui à son tour va inter­pré­ter votre mes­sa­ge, et y répon­dre! En ouvrant une appli­ca­tion, en aug­men­tant le volu­me de la musi­que, en sup­pri­mant les fichiers de votre dis­que dur, ou en envoyant un email à l’autre bout du mon­de selon les ins­truc­tions que vous lui avez don­nées. La machi­ne aus­si com­mu­ni­que avec vous, lors­que, par exem­ple, elle mon­tre une bar­re de char­ge­ment, elle vous infor­me: “je télé­char­ge ! j’en suis à 10%”, ou lors­que elle enclen­che une son­ne­rie ou un vibreur: “un mes­sa­ge vient d’arriver !”.
iphone-410324_1280
Ces inter­ac­tions pos­si­bles entre l’humain et l’ordinateur, elles sont par­tout. Et elles ne sont pas fai­tes au hasard. Cha­que élé­ment de ce lan­ga­ge un peu par­ti­cu­lier a été mûre­ment réflé­chi et conçu par des cher­cheurs pour que la com­mu­ni­ca­tion soit la plus effi­ca­ce pos­si­ble, afin que l’on puis­se uti­li­ser au mieux les ordi­na­teurs dans nos tâches quo­ti­dien­nes.
C’est quoi un algo­rith­me ? 
Un algo­rith­me, c’est tout sim­ple­ment une métho­de, une “recet­te” sys­té­ma­ti­que pour fai­re quel­que cho­se, com­me par exem­ple mul­ti­plier deux nom­bres, trier des mots, trou­ver des élé­ments dans une lis­te, ou déci­der du plus court che­min entre deux points. Un algo­rith­me est donc à une sui­te d’actions ou de mani­pu­la­tions spé­ci­fi­ques, à sui­vre méca­ni­que­ment, à la let­tre, pour répon­dre à une ques­tion pré­ci­se.
Un exem­ple clas­si­que est la recher­che d’un numé­ro de télé­pho­ne dans l’annuaire. On com­men­ce par cher­cher la vil­le dans le bot­tin. On regar­de d’abord la pre­miè­re let­tre de la vil­le recher­chée, et on la com­pa­re avec cel­le de la vil­le à la page où l’annuaire est ouvert. Selon la posi­tion de cha­cu­ne de ces deux pre­miè­res let­tres dans l’alphabet, on va tour­ner les pages en avant ou en arriè­re, jusqu’à tom­ber sur la pre­miè­re let­tre qui cor­res­pond à la vil­le que l’on cher­che. On regar­de alors la deuxiè­me let­tre, puis la troi­siè­me let­tre, et ain­si de sui­te, jusqu’à trou­ver la bon­ne vil­le. Une fois la vil­le trou­vée, on repro­duit la même pro­cé­du­re avec le nom dési­ré. Cet­te métho­de, fami­liè­re à tous, n’est autre qu’un algo­rith­me de recher­che dans un dic­tion­nai­re trié. Quels que soient la vil­le et le nom recher­chés, la même pro­cé­du­re sys­té­ma­ti­que peut être appli­quée.
Pour­quoi c’est impor­tant de connaî­tre, de com­pren­dre le com­por­te­ment d’une machi­ne ? 
Les ordi­na­teurs ont été conçus pour aider les humains à accom­plir diver­ses tâches. Le pro­blè­me, c’est que par­fois, l’ordinateur peut se trom­per, ou ne pas accom­plir la tâche deman­dée. Par­ce qu’il a mal com­pris ce que l’utilisateur veut fai­re, ou par­ce qu’il ne sait pas fai­re, tout sim­ple­ment. Quand on uti­li­se un ordi­na­teur, on a besoin de savoir com­ment fai­re com­pren­dre à la machi­ne ce que l’on veut, sans quoi la machi­ne ne pour­ra pas nous aider. Com­pren­dre le com­por­te­ment et les capa­ci­tés d’une machi­ne, c’est com­me com­pren­dre le com­por­te­ment et les capa­ci­tés d’un tout petit enfant: on va bien choi­sir ses “mots” pour expli­quer ce que l’on veut fai­re, et on ne va pas deman­der quel­que cho­se que l’enfant ne sait pas fai­re.
programming-942487_1280
Il est aus­si impor­tant de com­pren­dre com­ment une machi­ne “réflé­chit” pour cal­cu­ler un résul­tat ou pren­dre des déci­sions. Sur­tout lors­que ces déci­sions ont un impact direct sur nos vie, com­me par exem­ple les voi­tu­res auto­no­mes, qui ana­ly­sent la pré­sen­ce d’autres véhi­cu­les et les pié­tons alen­tours. Si on peut com­pren­dre quand l’ordinateur se trom­pe, alors on peut réagir, et peut-être évi­ter un acci­dent.
Com­pren­dre le com­por­te­ment d’une machi­ne, c’est aus­si s’assurer que l’ordinateur ne fait pas des cho­ses que l’on ne veut pas qu’il fas­se, com­me par exem­ple, sui­vre vos dépla­ce­ments et sau­ver des infor­ma­tions per­son­nel­les pour ensui­te envoyer des publi­ci­tés indi­vi­dua­li­sées, mani­pu­ler des résul­tats de recher­ches inter­net pour vous influen­cer, ou enco­re déci­der de quel conte­nu sera affi­ché sur votre page Face­book à votre pla­ce. Com­pren­dre ce que fait la machi­ne, quand elle le fait, et pour­quoi elle le fait, per­met de se pro­té­ger contre des pos­si­bles abus.

En bonus, jouez une par­tie d’échecs en tou­te trans­pa­ren­ce avec une machi­ne :

Et vous, vous répon­driez quoi ? Vous diriez que c’est quoi un algo­rith­me?

☝ Ajou­tez votre répon­se en com­men­tai­re !

Et si com­me cer­tains, vous vous deman­dez à quoi ça peut bien ser­vir de se poser ce type de ques­tion, alors je vous offre quel­ques pis­tes : à cogi­ter, à s’interroger sur le mon­de !

Partager

A propos de l'auteur

Journaliste Scientifique amoureuse des Hauts de France. Tweeteuse addicte. Coordinatrice de Pint of Science à Lille. Sa pensée clé : La culture scientifique est une culture.

Un commentaire

  1. Pingback: [#COGITONS] C’est quoi un algorithme&nbsp...

Laisser un commentaire