Des idées, les étu­diants n’en ont pas man­qué. Ils ont pré­sen­té 31 pro­jets au concours inter­na­tio­nal du meilleur objet connec­té que le Cen­tre d’innovation des tech­no­lo­gies sans contact Eur­aR­FID, situé à Lil­le, orga­ni­sait.

Sur les six pro­jets récom­pen­sés lors de cet­te pre­miè­re édi­tion, qua­tre pro­vien­nent d’étudiants d’écoles d’ingénieurs de la région.

Le bra­ce­let connec­té Tacti’cônes 3 de l’École cen­tra­le de Lil­le aver­tit dis­crè­te­ment des noti­fi­ca­tions qui arri­vent sur le smart­pho­ne grâ­ce à des vibra­tions. Le robot Crys­teo Plug­gi de l’ISEN Lil­le, capa­ble de se diri­ger seul, réa­li­sé des tâches variées grâ­ce à des modu­les qu’on lui ajou­te. La son­de Ispec, de Poly­te­ch Lil­le, détec­te les taux de pes­ti­ci­des dans les fruits et les légu­mes, éva­lue la qua­li­té de l’eau et ren­voie l’information. La pou­bel­le intel­li­gen­te Facili’Tri, aus­si pré­sen­tée par Poly­te­ch Lil­le, trie, com­pac­te, pèse les déchets, et pré­vient le ser­vi­ce de ramas­sa­ge.

Les idées pri­mées ont reçu 500 euros pour finan­cer la fabri­ca­tion d’un pro­to­ty­pe.

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire