Suivez-nous :

Zoom sur les recherches de Françoise Briquel-Chatonnet, historienne et directrice de recherche au CNRS au laboratoire Orient et Méditerranée

Françoise Briquel-Chatonnet © Cyril FRÉSILLON/CNRS Photothèque

Françoise Briquel-Chatonnet
© Cyril FRÉSILLON/CNRS Photothèque

Les manuscrits syriaques : des trésors méconnus à sauver des conflits qui ravagent des pays comme la Syrie  ou l’Irak. Françoise Briquel-Chatonnet a reçu le prix Irène Joliot-Curie 2016 de la femme scientifique de l’année  pour ses travaux sur ces écrits parfois vieux de plus de 1 500 ans. Ils constituent la principale source  d’information sur les syriaques, ces chrétiens d’Orient implantés des bords de la Méditerranée jusqu’au Sud de l’Inde. Certains de ces textes n’ont même pas encore été édités. S’ils étaient détruits, des morceaux entiers de patrimoine disparaîtraient avec eux.

Aline GERSTNER

Partager

A propos de l'auteur

Étudiante en journalisme scientifique à l'ESJ Lille.

Laisser un commentaire