Dans les labos, sur le ter­rain, les scien­ti­fi­ques usent d’étranges objets pour obser­ver, mesu­rer, inter­pré­ter et tant d’autres cho­ses. Et par­fois, au vu de cer­tains, ces objets sont consi­dé­rés tels des jouets, au sens qu’ils sont pas­sion­nants, et sur­tout qu’ils peu­vent impac­ter l’apprentissage sur le mon­de qui nous entou­re. Voi­là pour­quoi Nord Êka a deman­dé aux cher­cheurs de par­ta­ger avec vous leurs jouets mer­veilleux. 

Com­pren­dre la tec­to­ni­que des pla­ques (par exem­ple, la for­ma­tion des chaînes de mon­ta­gnes ou des bas­sins sédimentaires) n’est pas sim­ple. Elle se déroule en effet sur des périodes de temps très lon­gues (sou­vent plu­sieurs mil­lions d’années). Et celles-ci sont dif­fi­ci­les à conce­voir lorsqu’un géo­lo­gue va sur le ter­rain. Grâ­ce à un dis­po­si­tif déve­lop­pé à l’Université de Lil­le depuis 2004, il est pos­si­ble d’accélérer le temps et de réaliser des “maquet­tes” (des modè­les) de chaînes de mon­ta­gnes et de bas­sins sédimentaires. En quel­ques heu­res, avec des appa­reilla­ges expérimentaux sim­ples et l’utilisation de sables colorés, il est alors pos­si­ble d’observer com­ment les reliefs sur Ter­re se for­ment, gran­dis­sent et évoluent. En modi­fiant la natu­re des sables, les maté­riaux uti­li­sés, leur dis­po­si­tion, et en chan­geant les modes de défor­ma­tion (on “pous­se”, on “éti­re” ou on “cou­lis­se”), cela per­met d’analyser un très grand nom­bre de contex­tes géo­lo­gi­ques natu­rels ren­con­trés dans divers exem­ples de par le mon­de… aus­si bien à ter­re que sous la mer. Une ver­sion net­te­ment amé­lio­rée d’un “bac à sable” en som­me !” Fabien Gra­ve­leau, cher­cheur à l’université Lil­le 1.

Décou­vrir Labo­ra­toi­re d’Océanologie et de Géos­cien­ces (UMR 8187 LOG) : http://log.cnrs.fr/

Partager

A propos de l'auteur

Journaliste Scientifique amoureuse des Hauts de France. Tweeteuse addicte. Coordinatrice de Pint of Science à Lille. Sa pensée clé : La culture scientifique est une culture.

Un commentaire

  1. Pingback: Le catalogue des Jouets de chercheurs

Laisser un commentaire