Suivez-nous :

Dans les labos, sur le terrain, les scientifiques usent d’étranges objets pour observer, mesurer, interpréter et tant d’autres choses. Et parfois, au vu de certains, ces objets sont considérés tels des jouets, au sens qu’ils sont passionnants, et surtout qu’ils peuvent impacter l’apprentissage sur le monde qui nous entoure. Voilà pourquoi Nord Êka a demandé aux chercheurs de partager avec vous leurs jouets merveilleux. 

Comprendre la tectonique des plaques (par exemple, la formation des chaînes de montagnes ou des bassins sédimentaires) n’est pas simple. Elle se déroule en effet sur des périodes de temps très longues (souvent plusieurs millions d’années). Et celles-ci sont difficiles à concevoir lorsqu’un géologue va sur le terrain. Grâce à un dispositif développé à l’Université de Lille depuis 2004, il est possible d’accélérer le temps et de réaliser des “maquettes” (des modèles) de chaînes de montagnes et de bassins sédimentaires. En quelques heures, avec des appareillages expérimentaux simples et l’utilisation de sables colorés, il est alors possible d’observer comment les reliefs sur Terre se forment, grandissent et évoluent. En modifiant la nature des sables, les matériaux utilisés, leur disposition, et en changeant les modes de déformation (on “pousse”, on “étire” ou on “coulisse”), cela permet d’analyser un très grand nombre de contextes géologiques naturels rencontrés dans divers exemples de par le monde… aussi bien à terre que sous la mer. Une version nettement améliorée d’un “bac à sable” en somme !” Fabien Graveleau, chercheur à l’université Lille 1.

Découvrir Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (UMR 8187 LOG) : http://log.cnrs.fr/

Partager

A propos de l'auteur

Journaliste Scientifique amoureuse des Hauts de France. Tweeteuse addicte. Coordinatrice de Pint of Science à Lille. Sa pensée clé : La culture scientifique est une culture.

Un commentaire

  1. Pingback: Le catalogue des Jouets de chercheurs

Laisser un commentaire