Un petit pois pour l’homme

0

gregor mendel

 

En 1838, le jeu­ne Johann Men­del, pas­sion­né de scien­ces et fils de métayer, rêve d’aller étudier à l’université pour échapper à son des­tin. Il y par­vient et devient frère Gre­gor. Féru de bota­ni­que, il découvre les fon­de­ments de l’hérédité en croi­sant plu­sieurs espèces de pois. L’auteure nous plon­ge dans l’univers d’un curieux moi­ne savant, on suit ses pérégrinations avec délectation. Un petit pois pour l’homme, un grand pois pour la scien­ce !

Cathe­ri­ne Bous­quet, Gre­gor Men­del, Le jar­di­nier de l’hérédité, L’École des Loi­sirs, 2007.

Partager

A propos de l'auteur

Étudiante de la filière journaliste scientifique commune à l'ESJ et l'Université de Lille – sciences et Technologies. @JS23_ESJ

Laisser un commentaire