Dans les labos, sur le ter­rain, les scien­ti­fi­ques usent d’étranges objets pour obser­ver, mesu­rer, inter­pré­ter et tant d’autres cho­ses. Et par­fois, au vu de cer­tains, ces objets sont consi­dé­rés tels des jouets, au sens qu’ils sont pas­sion­nants, et sur­tout qu’ils peu­vent impac­ter l’apprentissage sur le mon­de qui nous entou­re. Voi­là pour­quoi Nord Êka a deman­dé aux cher­cheurs de par­ta­ger avec vous leurs jouets mer­veilleux. 

Depuis que je suis gamin, j’ai tou­jours ado­ré les lego. Aujourd’hui, je suis en thè­se de muséo­lo­gie et je dois trou­ver des outils de média­tion pour valo­ri­ser la mytho­lo­gie grec­que dans les musées de la région des Hauts-de-France. Un jour, devant un tableau du Musée de Cam­brai, qui repré­sen­te le héros Enée à la chas­se avec la rei­ne Didon, j’ai eu com­me un fla­sh : « Et si je repro­dui­sais cet­te pein­tu­re en lego ?! » Après tout, cela pour­rait être un super moyen pour détour­ner cet­te œuvre, la fai­re connai­tre… Car fran­che­ment qui connait aujourd’hui ce pein­tre fla­mand  du XVIIe siè­cle au nom siru­peux de Jan Miel ?

Qua­tre mois plus tard et des dizai­nes de dizai­nes d’euros dépen­sés (pour les chiens, les che­vaux, Ara­gorn, la prin­ces­se Leia, le pein­tre…) le résul­tat est là !

J’ai un rêve caché, celui de l’exposer un jour au musée de Cam­brai en face de l’œuvre ori­gi­na­le, cela aurait de la clas­se non ?” Cyril­le Bal­la­guy, doc­to­rant en muséo­lo­gie à l’université de Lil­le 3 et you­tu­beur sur Pas de Mythos entre nous 

Décou­vrez le tableau en ver­sion ani­ma­tion légo :

 

 

Partager

A propos de l'auteur

Journaliste Scientifique amoureuse des Hauts de France. Tweeteuse addicte. Coordinatrice de Pint of Science à Lille. Sa pensée clé : La culture scientifique est une culture.

Un commentaire

  1. Pingback: Le catalogue des Jouets de chercheurs

Laisser un commentaire